ELEMENTIA

Ecole de magie
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edward Elminster, professeur de Magie Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Elminster
Professeur de magie noire
avatar

Nombre de messages : 374
Date d'inscription : 30/06/2006

Carnet du sorcier
Humeur actuelle:
En bourse:
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Edward Elminster, professeur de Magie Noire   Mer 22 Nov - 15:53

Edward Elminster



Edward reçut son nom de famille de son père, comme il en était la coutume à l'époque - et qu'il l'est encore aujourd'hui d'ailleurs. Tout cela pour en venir à l'essentiel : son nom de famille n'est pas français, mais anglais. Et ce pour la raison qui va suivre, que son père est de nationalité anglaise. Provenant du milieu aristocratique, Mr. Elminster, de son prénom Patrick, occupa après une ascension rapide un poste au Ministère de la magie britannique, au sein du bataillon des Oubliators, qui lui promettait une brillante carrière.
Ce fut sans compter sa rébellion contre certaines des méthodes employées à l'époque au sein de cette institution aux principes drastiques. Son opposition fut suivie par une répression qui démontra explicitement que la demi-mesure ne faisait pas partie des caractéristiques du Ministère à cette époque. Il dut s'exiler en France sous peine de craindre pour sa vie ou de se voir jugé coupable en un procès vite expédié qui le mènerait droit en prison.
Politicien convaincu il ne s'éloigna jamais beaucoup de son pays natal décidant de s'installer en Bretagne. C'est là qu'il rencontra celle qui devint cinq mois plus tard sa femme, Soizig Kerbran, qui perpétuait le savoir de ses ancêtres, à savoir la fabrication de baguettes, qui paraît-il fournirent celle de Merlin lui-même !

Edward naissait quinze mois plus tard, un sept mars... Peu de temps après tous les gros bonnets du Ministère de la magie britannique durent tirer leur révérence, aussitôt remplacés par des politiciens plus souples, qui rappelèrent Mr. Elminster à la rescousse. Celui-ci reprit son travail à Londres, ne rentrant plus en Bretagne que le week-end.

Et puis un beau jour, à onze ans révolus, Edward fit sa rentrée à Elementia, intégrant la maison Flammen. Jeune homme vif d'esprit et au tempérament ombrageux, il s'intégra pourtant sans mal à ce groupe si soudé qu'il forme comme une seconde famille. Il n'était pas dans ses habitudes de parler lorsque cela n'était pas nécessaire, mais chaque fois qu'il prenait la parole il faisait forte impression. Sa nature curieuse et son dédain certain des règlements se liguèrent contre lui pour l'attirer bien plus souvent qu'il n'était sage dans les ennuis. Malgré cela il eut un parcours brillant dans à peu près toutes les matières. Son esprit contestataire resta gravé dans la mémoire des professeurs qui lui enseignèrent, ainsi que son attirance, qualifiée parfois de malsaine, pour les arts noirs.
Il tenait son teint pâle et ses cheveux corbeaux de son père, sa sveltesse et ses yeux verts de sa mère. Il eut d'ailleurs un succès certain chez la gente féminine, bien que sous la morgue qui semblait le caractériser subsistait une grande timidité envers le sexe opposé qui ne lui permit de vivre que des histoires sans lendemain.

Une fois sorti d'Elementia ses diplômes en poche, il enchaîna quelques temps les petits boulots, se présentant dès qu'il le pouvait pour réaliser des reportages à l'étranger. Il fut ainsi presque constamment en vadrouille, puisant en chaque lieu visité dans son potentiel de connaissances occultes, qui était décidément bien plus qu'une passion chez lui, sans qu'il utilisât ses capacités dans le but de faire du mal.
Il parcourut presque toute la surface du globe, visitant de nombreux pays d'Europe, mais traînant ses guêtres également en Sibérie et Mongolie, le long de la chaîne de l'Atlas, en Afrique noire, en Egypte, en Judée et en Mésopotamie, en Inde et en Indochine, chez les indiens d'Amérique et en Amazonie...

Il finit par arriver à se constituer un petit pécule qu'il mit à profit pour s'installer en Savoie, où il se jeta à corps perdu dans ses études et recherches en arts noirs. Récemment il prit connaissance du besoin à Elementia d'un professeur en Magie Noire, ce qui l'intéressa grandement.

A vingt-sept ans, il remettait les pieds dans son ancienne école, non sans un petit pincement au coeur. Etait-ce l'émotion de tout ce temps passé à la bibliothèque qui faisait naître une larme au coin de son oeil, ou le rappel soudain de tant d'heures passées en retenue ?

Quoi qu'il en fut il devait se présenter au bureau du directeur pour postuler... Ou plutôt de la directrice, qu'il avait assez bien connue lors de leur scolarité commune... Il se demandait quelle jeune femme elle était devenue - bien qu'il n'ait nul doute qu'elle était devenue une grande magicienne. Il avait perdu le contact avec elle - comme avec beaucoup de gens d'ailleurs, mais autrefois ils s'entendaient bien.

Mais revenons au dragoport...

_________________
Retour aux sources...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://okagisama.blogspot.com/
 
Edward Elminster, professeur de Magie Noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» _ Magie Noire [ Ombre ]
» Shun McAlric (UMA/Magie Noire)
» Hécate déesse de la magie noire
» Cours n°1 : Introduction à la Magie Noire
» Kai, un génie maléfique de la magie noire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELEMENTIA :: *hors jeu* :: Présentation des personnages (non élèves)-
Sauter vers: