ELEMENTIA

Ecole de magie
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heivi et Heidi, ensemble pour toujours. . .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heivi et Heidi
fantôme
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Heivi et Heidi, ensemble pour toujours. . .   Sam 4 Sep - 15:05

Nom :Inconnu... (elles ne le savent pas elles même)


Prénom :Heivi et Heidi


Age :D’apparence, ces fillettes ont 5 ans, mais en vrai, elles ont à peu près 120 ans.


Histoire :
Ces deux petites jumelles ont vu le jour dans les années trente dans la grande ville de Paris…elles ont été élevées avec amour dans une famille de sorciers assez aisée…
Les premières années de leur enfance furent remplies de bonheur et de joie, leurs parents les chérissaient autant qu’ils pouvaient et ces petites filles étaient gentilles, aimables, serviables...
De plus, les fillettes s’entendaient merveilleusement bien, il était complètement impossible de les voir l’une sans l’autre... leurs parents avaient prit l’habitude de les habiller pareil, de les coiffer pareil et cela plaisait aux fillettes... elles aimaient se ressembler et jouer sur cela... même leurs propres parents avaient quelques fois du mal à les distinguer...
Malgré tout, même si leurs différences physiques était quasi-inexistante, au niveau du caractère Heivi était la plus téméraire !
C’était en quelque sorte la petite chef de leur duo…elle était plus débrouillarde, plus active, plus expansive…Heidi, en revanche était plus discrète, plus réservée et un peu effacée même…mais cela n’empêchait pas les fillettes de s’adorer…
Malheureusement, ce temps de paix, de bonheur et de quiétude ne dura pas longtemps… quelques mois après leur cinquième anniversaire, Heivi tomba gravement malade d’une maladie qu’aucun médecin ne connaissait… elle fut hospitalisée dans un grand hôpital réputé de la grande ville d’où elles étaient originaires…
Elle fut soumise à un traitement des plus complexes et elle devait pour cela rester jours et nuits dans l’établissement, Heidi souffrait énormément de l’absence de sa sœur, tandis que celle-ci souffrait non seulement de cela mais aussi de sa maladie…
Quelques semaines passèrent sans qu’aucune amélioration n’eut lieu, les médecins avaient déjà prévenu ses parents qu’elle n’avait que de très rares chances de s’en sortir, toutefois, ils n’en parlèrent pas à leurs filles et celles-ci, par l’innocence de leur jeune âge ne voyait pas d’autre issu que la guérison.
Elles ne comprenaient d’ailleurs pas, malgré le temps qui était passé, pourquoi tous les soirs elles devaient être séparées et Heidi au moment de quitter la chambre faisait toujours une énorme comédie pour rester auprès de sa sœur et le matin, c’est elle qui venait réveiller ses parents en leur disant de se dépêcher, que sa sœur avait besoin d’elle...
Malheureusement, malgré tout l’espoir que la famille et surtout les deux petites filles avaient nourri dans cette guérison…un froid matin d’hiver, Heidi, qui était allongée à coté de sa sœur, sa tête sur sa poitrine, lui parlait… elle sentait et entendait son cœur battre dans un rythme régulier, mais au fur et à mesure qu’elle parlait, les battements du cœur d’Heivi se furent plus irréguliers, plus lent, de plus en plus espacés jusqu'à s’arrêter complètement…Heivi ne comprenait pas, elle tourna la tête vers celle de sa sœur…cette dernière avait fermé les yeux, pour ne plus jamais les ouvrir…Heivi faisait celle qui ne comprenait pas, sa sœur s’était endormie, elle était tout simplement fatiguée !! Mais au fond d’elle-même elle savait bien que sa sœur était partie, elle avait pourtant promit de ne jamais l’abandonné…
Le visage d’Heidi restait impassible, elle ne clignait même plus des yeux mais soudain des larmes ruisselèrent sur ses joues et elle se mit à crier !! À crier le nom de sa sœur, elle l’appela, l’appela encore, elle n’avait pas le droit !!! pas le droit de l’abandonner !! Elles s’étaient promis de rester à jamais ensemble !!
Heidi prit la main froide de sa sœur et se rallongea contre elle, elle déposa un bisou sur sa joue et murmura avant de fermer les yeux :

Citation :
« Tu m’avais promis Heivi qu’on ne serait jamais séparée, alors si tu peux pas revenir, c’est moi qui vais venir te rejoindre, est-ce qu’il suffit juste que je ferme les yeux ?? je n’ai pas peur ma sœur car je sais que tu m’attends…»

Alerté par les cris de la petite fille, quelques médecins, infirmières et surtout les parents des deux sœurs, qui était sortis quelques minutes parler au médecin, se précipitèrent vers la chambre et ouvrirent la porte a la volée…
La mère se mit soudainement à crier de toutes ses forces et le père tomba lourdement sur le sol, ne pouvant plus tenir sur ses jambes…
Il avait évidemment imaginé le pire mais le spectacle qui se tenait devant était pire que cela…
Leurs deux filles, Heivi et Heidi gisaient sur le lit, morte toutes les deux…
Les médecins conclurent que Heivi était décédée des suites de sa maladie et qu’Heidi était, elle, morte de chagrin…
Le soir, le couple, meurtri, rentra quand même dans leur grande maison, qui leur semblait bien vide sans les cris heureux de leurs petites filles…ils étaient totalement désespérés et n’avaient plus goût à rien…
Une nuit, la mère se réveilla en sursaut, le visage perlé de sueur…son mari se réveilla à son tour et constata que sa femme était en pleurs, elle disait avoir vu Heivi et Heidi se tenant la main, lui faisant « coucou », un immense sourires aux lèvres, là !!! Juste là !! Devant elle !
Son mari lui assura que ce n’était qu’un mauvais rêve, qu’elle était en état de choc et que c’était les effets que cela provoquait…
Cela dit, la nuit suivante, elle eut la même vision, et toutes les nuits qui suivirent…
Son mari était cependant persuadé que cela n’était que des illusions jusqu'à ce qu’un jour, pas une nuit, un jour qu’il était assit à son bureau, travaillant pour se changer les idées, il entendit un bruit familier, il l’entendait souvent auparavant quand ces filles étaient encore vivantes et il le connaissait très bien…ce bruit était celui de la balançoire qui se trouvait dans le jardin, elle avait toujours grincée…il replongea dans son travail, se disant que ce n’était que le vent…mais le bruit était toujours présent et très régulier…il regarda alors dehors et constata que les feuilles des arbres étaient immobiles, …il n’y avait pas de vent.
Il se leva et sortit de la maison, il entendit soudain un rire, c’était le rire Heivi !! il l’aurait reconnu entre tous…
Il sortit et se précipita vers l’endroit où se tenait la balançoire…il s’arrêta net…
Heivi et Heidi étaient là, elle jouait toutes les deux, Heidi poussait Heivi qui était sur la balançoire…ses petites filles…elles étaient revenues…
Quand elles le virent, les deux fillettes se précipitèrent vers leur père en criant à tue tête : « Ppaaaappaaaaaaaaaa »…
Elles s‘arrêtèrent juste devant lui et il voulu alors les prendre dans ses bras mais ses mains passèrent aux travers de leurs corps…c’est alors qu’il comprit…maintenant qu’il les regardait mieux, il constatait qu’on pouvait voir au travers d’elles…mais ses yeux avaient été troublés par le bonheur et l’émotion, elles étaient simplement revenues, pas revenues à la vie mais revenues parmis eux…
Il pleura à chaudes larmes de les avoir retrouvées mais aussi de ne pouvoir les serrer dans ses bras…

Les deux petites filles hantèrent ainsi la maison de leur petite vie…la vie n’était pas tout à fait la même qu’avant mais elles étaient revenues, c’est tout ce qui importait…
Heivi et Heidi restèrent avec leur parents jusqu’à que ceux-ci meurent à leur tours… Malheureusement pour elles, leurs parents ne devinrent pas des fantômes, elles attendirent cependant cinq ans dans leurs maison qu’ils viennent les rejoindre mais ils ne vinrent jamais…
Un matin, Heivi prit la main de sa sœur et l’entraîna dehors, elle avait décidé d’aller a cette école dont leur père leur avait si souvent parlé du temps où il vivait encore…Heivi savait que si elle et sa sœur avait été des sorcières et vécut plus longtemps, elles seraient allées là, elles ne savaient même pas si elles avaient ou non des pouvoirs, Ils n’avaient pas eu le temps de se manifester !
Cette école avait été celle de leurs parents et les deux fillettes ne voulait plus rester dans leur maison, trop pleine de souvenirs…
Elle partirent donc ce matin…vers Elementia…
La directrice de cette école les accueillie les bras ouverts et depuis ce jour, Heidi et Heivi devinrent les deux plus jeunes fantômes (en apparence) que l’école n’avait jamais connue…



Caractère :Comme il est dit dans leur histoire, Heidi et Heivi sont deux petites filles adorables, Heivi est très expansive tandis que sa sœur est un peu plus réservée… elles ont gardé l’apparence et l’esprit de fillettes de cinq ans mais elles sont bien plus intelligentes que vous le pensez…elle ne se sépare jamais et s’aiment plus que tout au monde… Si vous les croisez, surtout, n’ayez pas peur, le mot « méchanceté » ne fait pas partie de leur vocabulaire…elles seront gentilles et aimables avec vous comme leur ont apprit leurs parents.


Physique :Ces deux petites filles se ressemblent comme deux gouttes d’eau…, elles portent toutes les deux une robe blanche qui leur arrive aux chevilles et des chaussures en cuir noir…
Elles ont des cheveux châtains clairs (plutôt gris blanc maintenant) coiffés en deux petites couettes attachées par des rubans blancs... leurs yeux autrefois vert noisette sont maintenant d’un gris clair…


Particularité :Heivi et Heidi sont jumelles et elles sont fantômes…il vous est impossible de la voir l’une sans l’autre et elles se tiennent très souvent la main…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Heivi et Heidi, ensemble pour toujours. . .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Activités dans l'ensemble du Canada ''Ensemble pour Haiti''
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Pour toujours, c'est un temps très, très long, et le temps a une façon bien à lui de changer les choses...
» Rien ne disparaît pour toujours ~ IlHan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELEMENTIA :: *hors jeu* :: Présentation des personnages (non élèves)-
Sauter vers: