ELEMENTIA

Ecole de magie
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Darius Hautecaste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darius Hautecaste
Professeur d'Etude des Runes
avatar

Nombre de messages : 190
Localisation : Qu'est ce que ça peut vous faire !!!
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Darius Hautecaste   Jeu 20 Avr - 12:47

Darius Hautecaste

Histoire :
Né un 21 décembre, dans la fameuse famille des Hautecaste, Darius fut un enfant souriant, agité et farceur. Il était destiné à devenir mage plasticien, comme son père et son grand-frère Adrian, et s’il n’avait pas un amour de la beauté égal à celui de ses parents, il ne manquait cependant pas de goût.
Hélas, ses 13 ans approchaient et il n’avait toujours pas produit la plus petite étincelle. Si bien que ses parents commençaient à se résigner au fait que leur plus jeune fils soit un cracmol…

Lorsque Adrian et sa femme amenèrent à la maison leur fils nouveau-né, Darius devint gaga et insista pour le prendre. Occupés à boire le thé, les « grands » ne furent que trop heureux de confier le nourrisson au jeune garçon. Darius, ravi, berça le petit Henry, lui fit des chatouilles et finalement, fit ce qu’il y a de plus drôle avec les bébés : il tendit l’index devant Henry, qui referma sa petite main dessus.
Et là… Un véritable torrent d’image déferla sur le pauvre Darius, avec une violence qui l’envoya au sol ou il convulsa quelques instant en poussant des cris étranglés.
Lorsqu’il reprit connaissance, sa famille l’entourait et il était allongé sur le canapé. Adrian et sa petite famille repartaient et Darius ne put s’empêcher de s’écrier : « Ne partez pas en promenade demain ! L’arbre, l’arbre va exploser !! La foudre…»
Le soir même, alors qu’il faisait la bise à sa mère pour lui souhaiter bonne nuit, il eut une nouvelle crise, aussi violente que la première. Il en avait une chaque fois qu’il touchait quelqu’un.
Le lendemain, Adrian vint annoncer que lui et sa femme avaient failli être soufflés par la foudre, tombée sur un arbre lors de leur passage. Trois choses furent alors certaines : Darius n’était pas un cracmol, il avait des visions prémonitoires brutales au contact des gens et il ne serait jamais mage plasticien.

Comme tout parent fier de son enfant, les Hautecaste parlèrent du talent de leur fils cadet. Comme tout talent qui peut s’avérer puissant, le don de Darius attira l’intérêt du gouvernement. Le garçon fut emmené pour « quelques tests » dans les bureaux du ministère de la magie. Son don de prédiction y fut complètement révélé, et sa précision ainsi que sa justesse étonnèrent les spécialistes. En revanche, plus la répugnance de l’enfant à toucher des étrangers grandissait et plus ses crises s’aggravaient… Et les « petits tests » se terminèrent pour lui par un nez cassé, un bras fracturé et un coma, heureusement bref.
Conclusion : don très puissant, mais inexploitable sans le consentement du sujet.

A partir de ce jour, Darius refusa farouchement d’approcher qui que ce soit, et détesta de toutes ses forces le ministère. Mais sa nature affectueuse en pâtit profondément. Il aimait naturellement la plupart des gens et ne pouvait plus le leur montrer vraiment, si bien qu’il souffrait à cause d’eux et finissait par les détester. Eux ou lui d’ailleurs, ce n’était jamais très clair dans son esprit.

Il se plongea alors entièrement dans les études pour chasser la solitude désespérante de ses soirées. Finalement, il devint expert dans de nombreux domaines, dont la divination et les enchantements, et se spécialisa dans l’usage de la magie sans baguette. Mais il se renferma aussi totalement sur lui même et se transforma peu à peu en égoïste aigri et grincheux…
Il acquit rapidement une solide réputation de malotru, associal mais doué.

A ses 27 ans, il ouvrit une boutique d’objets enchantés (par lui) et connut un grand succès, surtout lorsqu’il engagea un vendeur… Beaucoup de gens eurent recours à ses services pour des enchantements particuliers, et il fut même courtisé par quelques mages noirs qu’il envoya sur les roses. Enfin, plus vigoureusement que le commun des sorciers, mais moins méchamment que les gens du ministère.

Il vécut finalement une vie incroyablement riche de savoir et affreusement vide de sentiments.

Aujourd’hui, il approche des 71 ans et son caractère ne s’est pas amélioré avec l’âge. Grâce à sa boutique, il reçoit une rente confortable et pourrait prendre sa retraite. Mais pour quoi faire ? Se faire engloutir par l’ennui et la solitude qui l’ont guetté impitoyablement toute sa vie ? Aussi, quand il a vu l’annonce émanant de l’école d’Elementia pour un professeur de runes, il s’est précipité sans même mettre son chapeau.

Description :
Son nez tordu (souvenir du ministère), son haut front dégarni, ses cheveux gris mi-longs, sa mâchoire fine et ses yeux gris perçant emplis de méfiance (voire de malveillance) donnent à son visage raisonnablement ridé un charme évident, mais en font à également le prototype du vilain grand-père que vous rêvez de ne surtout jamais avoir.
Il était grand dans sa jeunesse, mais ne mesure plus aujourd’hui qu’1m68. Son dos voûté et ses doigts gantés qu’il agite perpétuellement donnent l’impression qu’il est toujours en train de manigancer un mauvais coup.
Il n’a jamais demandé les services de sa famille, car il se satisfait de son apparence revêche qui repousse la plupart des gens sans qu’il ait besoin de faire des efforts. Mais en réalité, s’il a l’air tout à fait désagréable, il n’en est pas laid pour autant, au contraire. Il est également très vigoureux pour son âge et ses gestes sont d’une vivacité qui peut étonner. En revanche, il est devenu un peu sourd et se sert d’enchantements divers pour pallier ce handicap.

Caractère :
Grognon et cinglant, voire infect, avec tout le monde. C’est devenu chez lui une habitude qui cache, au plus profond de lui, son cœur d’enfant encore assoiffé d’affection. Il possède une vive intelligence et une réelle maladresse dans les rapports humains. Il a des goûts très tranchés : soit il adore, soit il déteste, mais c’est sans demi-mesure. Par exemple, il adore la musique et les fontaines qui font des sons mélodieux. Il déteste le bruit et la lumière trop forte. Il est plus rancunier que la mule du pape et, dans ses mauvais jours, plus hargneux qu’un pitt-bull mal embouché.

_________________
Allez donc voir ailleurs si j'y suis !

Baguette en hêtre foudroyé et poudre d'escarboucle
Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Darius Hautecaste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Building homes a struggle in Haiti
» Mission Spéciale #6
» Darius vs Pontos
» Pokédex de Darius
» DARIUS B. KENNETH ? gillian zinser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELEMENTIA :: *hors jeu* :: Présentation des personnages (non élèves)-
Sauter vers: